Les lupins (Lupinus nootkatensis) en fleurs enchantent les paysages islandais en juin et juillet. Cette plante n'appartient pas à la flore endémique de l'Islande. Ils ont été introduits d'Alaska en 1945 par le service des "Eaux et Forêts" islandais, dans le but d'enrayer la désertification de certaines zones et de lutter contre l’érosion des sols, notamment dans l'intérieur de l'Islande.
L’oxyria à deux carpelles (Oxyria digyna)est une plante vivace élégante qui fleurit sur les morceaux de lave humide de juillet à septembre.

L’oxyria à deux carpelles (Oxyria digyna)est une plante vivace élégante qui fleurit sur les morceaux de lave humide de juillet à septembre.

Maison de troll.

Maison de troll.

Peu d’Islandais oseraient affirmer qu’ils ne croient pas aux elfes et aux trolls. Car pour eux, la nature toute entière est habitée par le « huldufólk », le peuple caché. Certaines familles leur construisent une petite maison dans leur jardin pour les amadouer : tous ne sont pas bienveillants, alors autant s’attirer leurs bonnes grâces ! Les elfes sont sensés habiter des grottes, des collines ou des roches isolées, et la mémoire de ces lieux très respectés se transmet de génération en génération. Quant aux trolls, ils ont une particularité : ils commettent leurs mauvais coups la nuit, surtout pendant les très longues nuits de l’hiver islandais ; mais lorsqu’ils sont retardés et se font surprendre par le soleil levant, ils sont à tout jamais transformés en pierre !

Vieux trolls pétrifiés.

Vieux trolls pétrifiés.

Copyright Texte et Photos : Brigitte Postel