Autour de l’Aurlandfjord
Étape obligatoire des voyageurs Anglais et Allemands partant à la découverte des fjords norvégiens à la fin du XIXe siècle, la région de Flåm est paisible et riche de découvertes. Deux options s’offrent au visiteur : partir en randonnée sur les chemins qui surplombent l’Aurlandfjord, ou bien embarquer sur un bateau pour naviguer sur ses eaux. Conseil d’ami : faites les deux.

Depuis la montagne, on a une vue fantastique sur l’Aurlandsfjord et les montagnes environnantes.

Depuis la montagne, on a une vue fantastique sur l’Aurlandsfjord et les montagnes environnantes.

Depuis le fjord, on admire les hautes falaises ruisselantes, les cascades qui dévalent des à-pics vertigineux, les petites maisons rouges des pêcheurs posées à fleur d’eau. Au détour d’un méandre, on tombe sur des chèvres qui font de l’alpinisme pour venir boire dans le fjord, des pêcheurs qui taquinent la truite de mer ou sur un groupe de kayakistes qui s’entraînent avec ardeur. Les falaises qui paraissent juste surgies des eaux nous dominent de leur verticalité.

Les falaises de granit plongent dans les eaux sombres de l’Aurlandfjord.

Les falaises de granit plongent dans les eaux sombres de l’Aurlandfjord.

Entourée de ces masses de granit, l’eau paraît presque noire. Dès que le bateau stoppe son moteur, on est enveloppé d’un silence profond. Décor de pure beauté à ne rater sous aucun prétexte.

Pour l’excursion, nous sommes accompagnées de Gry Lie, une fermière qui fait partie de l’organisation Sakte (voir guide pratique) et qui propose également des randonnées accompagnées dans la région. Elle nous emmène pour une balade en montagne, à Hovdungo, au-dessus de l’Aurlandfjord. Une ascension de 780 mètres qui débute sous un petit crachin. Heureusement, ce temps ne dure pas et nous pouvons pleinement profiter de la vue magnifique et des parfums de la terre mouillée et des pins. Au détour d’une courbe, la brume environnante se déchire pour laisser place à un paysage grandiose.

Au détour du chemin, la végétation découpe une percée sur le fjord.

Au détour du chemin, la végétation découpe une percée sur le fjord.

En haut de la montagne, le chemin longe la crête et nous offre une vue plongeante sur le fjord dont les eaux sont d’un bleu nuit intense. On est en juillet. Pourtant, des plaques de neige scintillant au soleil coiffent encore les cimes. Les pins du début de la montée ont fait place à une végétation plus basse de petits saules, de camarine encore verte et de petits buissons de brimbelles à peine mûres. « Les saules n’existaient pas à cette altitude il y a encore quinze ans, nous dit Gry. C’est le résultat du changement climatique. Le temps devient plus chaud ». Par endroit, le sol est jonché d’une mousse épaisse où percent des linaigrettes et des baies arctiques.

Tout en haut, nos efforts sont récompensés par le panorama. Instant magique ! Le regard se perd dans les flots sombres du fjord qu’enserrent des murailles vertes et grises.

Il vaut mieux ne pas avoir le vertige !

Il vaut mieux ne pas avoir le vertige !

La lumière est intense. Encore plus sous les nuées blanches que le vent disperse entre les cimes couronnées de neige. On arrive au chalet de Gry. Sa « hytte ».

La hytte est aux Norvégiens ce que la cabane est aux Canadiens : un petit chalet plus ou moins aménagé.

La hytte est aux Norvégiens ce que la cabane est aux Canadiens : un petit chalet plus ou moins aménagé.

Les Norvégiens ont presque tous une ou deux hytte isolées, des petits chalets de bois assez rustiques dans lesquelles ils se rendent le week-end ou pendant les vacances. Apparemment, ils aiment la solitude ! Un ruisseau, bordé de troches d’astilbes blanches, fournit l’eau. Gry Lie nous reçoit chaleureusement dans son chalet autour d’un repas préparé avec les produits locaux (tous bio). Au menu : saucisson de chèvre, jambon fumé de porc et d’agneau, fromages de chèvre. Après le plaisir des yeux, celui des papilles !

Y aller
Par train : le Flåmsbana
Située au cœur de la Norvège de l’Ouest, Flåm est facilement accessible en voiture, en autocar, en bateau et en train. La gare de Flåm se situe au centre de Flåm, et il est facile de se rendre à Bergen ou Oslo à partir de là. Le train de Flåm circule huit à dix fois par jour en été (de mai à octobre), et quatre fois par jour en hiver. À Myrdal, la ligne de Flåm assure la correspondance avec la plupart des trains de la ligne Oslo-Bergen. Prouesse d’ingénierie, cette ligne à forte dénivellation (La rampe est de 55/1000 sur pratiquement 80 % de la ligne) est la plus abrupte du monde à fonctionner sans câble Elle grimpe à 864 mètres d’altitude en 20 km et passe par 20 tunnels. À noter que cette ligne fonctionne toute l’année avec 10 départs/jour en été.

Se loger
Le Fretheim Hotel se situe au centre de Flåm, tout près de la gare de Flåm. Il a accueilli un grand nombre de lords anglais qui venaient pêcher dans la rivière de Flåm. Remontant à 1870 cet hôtel offre une atmosphère traditionnelle authentique. C’est aujourd’hui un hôtel de tourisme moderne réputé. Avec vue spectaculaire sur le fjord. 118 chambres confortables, suites, et grand restaurant gastronomique.
Fretheim Hotel
5743 Flåm, Postboks 63
Tél. :+47 57 63 63 00
mail@fretheim-hotel.no
http://www.fretheim-hotel.no/en/

Flåm Oppleving : location d’appartements avec chambres individuelles. http://www.flamoppleving.no/

Visiter les fjords
Trésors naturels du pays, symboles de la Norvège, les fjords sont d’anciennes vallées formées à l’ère glaciaire. Taillées et creusées par les glaciers, ces vallées profondes sont bordées de terres accidentées et escarpées. Les fjords de l’ouest sont un des sites les mieux conservés du patrimoine mondial de l’Unesco qui a inscrit deux fjords norvégiens sur sa célèbre liste : le Geirangerfjord et le NaerØyfjord, un des bras du Sognefjord. C’est sans doute le bras le plus spectaculaire. Et aussi le fjord le plus étroit du monde : à un endroit, il ne fait que 250 mètres de large, les montagnes se dressant à 1800 mètres au-dessus de ses eaux tranquilles.

Randonner
Randonnée de 4 heures – Hovdunga http://www.sakte.no/dagstur-stolsbesok-til-hovdungo-789-moh?lang=en
Contacter Gry Lie li_gardstun@hotmail.com

Association Sakte
http://www.sakte.no/om-oss?lang=en
Sakte signifie lentement. Il s’agit d’une marque qui propose des produits et des services authentiques et fidèles au site du patrimoine mondial du Nærøyfjord. En achetant des produits Sakte, vous contribuez à la pérennité des habitants de cette région, de l’environnement et de la nature.

Office de tourisme de Norvège
Innovation Norway, 22 rue de Marignan, BP 497, 75366 Paris cedex 08. Tél. : 01 53 23 00 50.
www.visitnorway.fr

Office de tourisme de Flåm
www.visitflam.com

Pour vous rendre dans la région des Fjords, il existe six liaisons aériennes quotidiennes entre Paris et Bergen avec la compagnie SAS – Scandinavian Airlines.
www.flysas.fr

Comptoir des Voyages
01 53 10 34 49
http://www.comptoir.fr/decouvrir/norvege/visite/guide-voyage/norvege-NOR_42_r.aspx

Texte et Photos : Capucine Ferry