Exceptionnel palais d’hôtes accolé au Palais royal de Marrakech, la Villa Makassar est un double riad entièrement réalisé et meublé dans le style art déco des années 1920 et 1930.

Marrakech. Villa Makassar. Le Roof top du riad domine la kasba de la médina et abrite le restaurant .
Marrakech. Villa Makassar. Le Roof top du riad domine la kasba de la médina et abrite le restaurant.

Luxueuse et précieuse sans être snob, féerique et chaleureuse grâce à un accueil personnalisé particulièrement soigné, la Villa Makassar est un lieu de découverte sensible à l’un des courants artistiques majeurs du siècle dernier.

Villa Makassar, du nom de ce bois précieux, le macassar, abondamment utilisé pendant les années 1920, est l’aboutissement d’une passion pour l’art décoratif. Patiemment restaurée pendant cinq ans, la villa restitue les apports des écoles autrichiennes (Wiener Werkstätte), allemandes (Bauhaus), françaises, hollandaises (De Stijl), russes (Wuthemas), hongroises, tchécoslovaques, roumaines ou encore américaines. Autant qu’un palais d’hôtes, c’est donc un musée à vivre, ornementé de pièces uniques chinées aux quatre coins du monde ou reproduites à la perfection.

Marrakech. Villa Makassar. Patio intérieur du riad et sa fontaine au centre d'un tapis de mosaïques de l'école autrichienne de Vienne.
Marrakech. Villa Makassar. Patio intérieur du riad et sa fontaine au centre d’un tapis de mosaïques de l’école autrichienne de Vienne.


Dès l’entrée, le ton est donné : le lieu est spacieux, majestueux, ordonné dans la symétrie chère à l’art décoratif.

Marrakech. Villa Makassar. La porte sur rue, sculptée dans le cèdre et l’acajou, ouvre sur un long couloir de mystérieuse pénombre au bout duquel veille une statue de bronze.
Marrakech. Villa Makassar. La porte sur rue, sculptée dans le cèdre et l’acajou, ouvre sur un long couloir de mystérieuse pénombre au bout duquel veille une statue de bronze.

Vases d’époque, consoles en ébène de macassar, suspension de verre sablé, fauteuils Francis Jourdain, frises de plâtre sculptées de motifs art déco : on voit ici un style du siècle dernier se marier gracieusement aux charmes de l’art mauresque.

Marrakech. Villa Makassar. Rampe d'escalier de style Art Déco.
Marrakech. Villa Makassar. Rampe d’escalier de style Art Déco.


Jeu sur les luminosités : on débouche ensuite sur une réception plus claire, meublée en ébène de macassar et galuchat. De là, on accède à un premier patio rythmé de seize colonnes et pavé de pierres du Sinaï importées du Caire. Au centre, une fontaine de sol en mosaïques de marbre reprend un motif de l’école de Vienne.

Marrakech. Villa Makassar. Une allée Art Déco ceint le palais et conduit à la piscine située à l'extérieur.
Marrakech. Villa Makassar. Une allée Art Déco ceint le palais et conduit à la piscine située à l’extérieur.


Éclairé de suspensions en parchemin de style Coco Chanel et creusé d’un bhou (alcôve) meublé d’une banquette Ruhlmann, ce patio dessert deux salons et une salle à manger.

Marrakech. Villa Makassar. Salle de restauration du riad.
Marrakech. Villa Makassar. Salle de restauration du riad.

Le premier salon, consacré aux plaisirs de la lecture et de la musique grâce à une sono BO, est inspiré du style Bauhaus et rend hommage au travail sur onyx de Mies Van Der Rohe. Le mobilier en galuchat et palissandre expose des répliques de sculptures de Gustave Miklos et Joseph Csaky, de l’école hongroise. Sur le sol marqueté de marbre noir, un tapis reprend un modèle de Betty Joël, une designer anglaise des années 1920.

Marrakech. Villa Makassar. De part et d’autre de la cheminée, des fauteuils de Le Corbusier, éclairés d’appliques Jean Perzel regardent le personnage emblématique du salon : le Maharadja d’Indore, ici reproduit d’après un tableau de Bernard Boutet de Monvel.
Marrakech. Villa Makassar. De part et d’autre de la cheminée, des fauteuils de Le Corbusier, éclairés d’appliques Jean Perzel regardent le personnage emblématique du salon : le Maharadja d’Indore, ici reproduit d’après un tableau de Bernard Boutet de Monvel.
Marrakech. Villa Makassar. Face au salon "Maharadja d'Indore", un deuxième salon baptisé Winston Churchill, très VIP et coffré de briquettes faqra , accueille les amateurs de cognacs et de cigares.
Marrakech. Villa Makassar. Face au salon “Maharadja d’Indore”, un deuxième salon baptisé Winston Churchill, très VIP et coffré de briquettes faqra , accueille les amateurs de cognacs et de cigares.

La salle à manger, encore dallée de pierre du Sinaï, expose un panneau mural en onyx, des chaises restaurées de la Mamounia, un vaisselier art-déco du Vietnam et des copies de statuettes de Chiparus. Ceinte de baies vitrées, elle ouvre sur les deux patios et la cuisine généreuse, d’esprit familiale.

Marrakech. Villa Makassar. Salon de lecture Maharadja d'Indore.
Marrakech. Villa Makassar. Salon de lecture Maharadja d’Indore.

La Villa Makassar compte dix chambres. Toutes sont conçues, grâce à la collaboration de maâllems , maîtres artisans locaux, autour d’une ou plusieurs pièces maîtresses de l’art décoratif. Aucune ne ressemble à l’autre.

Villa Makassar. Marrakech. Décor de la chambre Ruhlmann.
Villa Makassar. Marrakech. Décor de la chambre Ruhlmann.

Au premier étage, la chambre Jacques-Emile Ruhlmann est particulièrement soignée, fruit du travail du professionnel et du puriste. Un plaisir d’esthète jusque dans le moindre détail.

Marrakech. Villa Makassar. Chambre Piet Mondrian.
Marrakech. Villa Makassar. Chambre Piet Mondrian.
Marrakech. Villa Makassar. Chambre de la suite de luxe Rousseau.
Marrakech. Villa Makassar. Chambre de la suite de luxe Rousseau.
Marrakech. Villa Makassar. Les salles de bains de chaque chambre présentent d’exceptionnelles robinetteries et vasques d’Italie, toutes différentes.
Marrakech. Villa Makassar. Les salles de bains de chaque chambre présentent d’exceptionnelles robinetteries et vasques d’Italie, toutes différentes.

Closes par des poignées anciennes chinées à Berlin, éclairées par des appliques d’époque, les salles de bain logent dans leurs niches quantité d’objets rares et précieux, en correspondance avec la thématique décorative des chambres.
Un lieu privilégié en plein cœur de la médina, situé à seulement 10 minutes à pied de la place Jamaâ El Fna de Marrakech.

Marrakech. Villa Makassar. Après le hammam, la piscine invite à se rafraîchir.
Marrakech. Villa Makassar. Après le hammam, la piscine invite à se rafraîchir.


Riad Hôtel 5 étoiles, restaurant de luxe, spa et piscine extérieure.
Prix des chambres et suites de luxe sur : www.villamakassar.com

Texte et Photos: Clara Guénet